Réduction mammaire en Tunisie

La réduction du volume des seins ou réduction mammaire en Tunisie est l'opération qui consiste à retirer l'excès de graisse, de tissu glandulaire et de peau afin d'obtenir une taille de poitrine proportionnée à votre corps et de soulager l'inconfort associé aux seins très ou trop gros.


Vous allez pouvoir améliorer votre apparence grâce à la chirurgie de réduction des seins.


Une poitrine trop volumineuse peut causer des problèmes émotionnels et de santé chez certaines femmes.

Le poids de l'excès de tissu mammaire peut nuire à votre capacité à mener une vie active.

La gêne émotionnelle et la conscience de soi souvent associées aux seins volumineux et tombants sont un problème pour de nombreuses femmes, car ils peuvent être source d'inconfort et de douleur.


La réduction mammaire est-elle faite pour vous ?

La chirurgie de réduction des seins est une procédure individuelle et vous devez la faire pour vous-même, et non pour répondre aux souhaits de quelqu'un d'autre ou pour essayer de vous conformer à une quelconque image idéale.


L'opération de réduction mammaire est faite pour vous si :

  • Vous êtes en bonne santé physique,
  • Vous avez des attentes réalistes
  • Vous ne fumez pas ou vous pouvez vous passer de cigarettes
  • Vous êtes gênée par le sentiment que vos seins sont trop volumineux
  • Vos seins limitent votre activité physique
  • Vous avez des douleurs au dos, au cou et aux épaules causées par le poids de vos seins
  • Vous avez une dépression dans vos épaules, à la place des bretelles de votre soutien-gorge, en raison du poids de vos seins
  • Vous avez une irritation de la peau sous le pli de la poitrine
  • Vos seins s'affaissent et tombent
  • Le mamelon se trouve sous le pli du sein lorsque vos seins ne sont pas soutenus
  • Vous avez des aréoles hypertrophiées et une peau relâchée

Le déroulement de l'opération de réduction mammaire

L'opération se déroule dans une clinique de pointe pourvue de plusieurs blocs opératoires récents. L'opération de réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale.

La réduction mammaire dure environ 2 heures.


Après l'endormissement de la patiente, le chirurgien fait une incision afin de retirer l'excès de glande mammaire et de graisse.

Il supprime l’excédent de peau en tirant sur le tissu mammaire et celui de la zone aréolo-mamelonnaire.

Dans un deuxième temps, il ajuste la peau à la glande et la façonne en fonction de la forme et de la taille(volume seins réduits déterminées avec la patiente.


Le temps de la chirurgie consacré à remonter les seins correspond à un lifting mammaire.

Que faire après une chirurgie esthétique de réduction mammaire Tunisie ?

L'intervention est peu douloureuse. Des pansements et des drains sont posés après l'intervention puis retirés sous 48 h maximum. Comme dans toute intervention esthetique, des ecchymoses vont apparaitre qui disparaitront au bout de 3 semaines.

Il est important que la patiente porte un soutien-gorge de contention jour et nuit, pour les trois premières semaines après l’intervention. Ensuite, elle peut porter ce sous-vêtement seulement dans la journée.

La douche est autorisée après sept à quinze jours de l’intervention, c’est-à-dire après avoir enlevés les fils (dans le cas de points de suture externe).

Le résultat d’une réduction des seins

Le résultat définitif d’une réduction mammaire peut être observé 6 mois après l’intervention. La poitrine prend sa nouvelle forme galbée, immédiatement après l’intervention, mais on ne peut observer ce changement qu’après la disparition de l’œdème provoqué par la chirurgie.

Les complications liées à une plastie de réduction mammaire

Le choix d’un chirurgien compétent, qualifié et doté d’une grande expérience dans le domaine de la chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice, permet de limiter les complications et les risques au maximum sans pour autant les supprimer complètement.

Heureusement, les suites opératoires d’une réduction des seins pratiquée dans les règles de l’art, sont simples. Les vrais problèmes ne sont pas très courants :

  • Les problèmes thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire) : bien que rares, ces troubles restent redoutables. Cependant, en prenant quelques mesures préventives, la patiente peut minimiser les risques : avoir un traitement anti-coagulant, se lever d’une façon précoce, porter des bas anti-thromboses, etc.
  • Une infection : cette complication n’est pas grave. Elle peut être traitée par un simple traitement antibiotique, ou par un drainage chirurgical dans des cas plus compliqués.
  • Un hématome : c’est l’accumulation du sang dans les tissus profonds ou superficiels. Dans certains cas, une petite chirurgie est nécessaire pour faire évacuer l’hématome.
  • Une nécrose cutanée ou une nécrose de l’aréole : cette complication est très grave, car il s’agit de la perte d’une partie de la peau. Elle concerne surtout les femmes qui fument.
  • Une évolution défavorable des cicatrices : apparition de cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes, évolution imprévisible qui peut donner un aspect inesthétique au résultat et qui peut demander des traitements spécifiques sur le long terme.
  • Une imperfection des résultats : asymétrie dans la taille et la hauteur des seins, qui peut nécessiter une nouvelle intervention chirurgicale.

Le docteur MEZHOUD dans les médias