La chirurgie esthétique du nez: principe, indications et techniques!

de | 22 novembre 2019

Qu’est-ce que la rhinoplastie ?

Une rhinoplastie, ou chirurgie esthétique du nez, est une opération chirurgicale effectuée pour modifier le fonctionnement et l’apparence de votre nez. Selon la société américaine des chirurgiens plasticiens, près de 220 000 rhinoplasties sont pratiquées chaque année, ce qui en fait la procédure de chirurgie plastique du visage la plus courante. La rhinoplastie peut simultanément vous aider à améliorer votre respiration et à obtenir une apparence plus équilibrée.

La rhinoplastie me convient-elle ?

Une raison médicale courante de rhinoplastie est la difficulté à respirer par le nez. L’obstruction nasale peut causer des problèmes d’exercice physique, perturber le sommeil, contribuer au ronflement et à l’apnée du sommeil, ou nuire à d’autres activités. Si les traitements médicaux (tels que le spray nasal ou le traitement de l’apnée du sommeil) échouent, la chirurgie peut être l’étape suivante. La rhinoplastie pratiquée pour des raisons médicales est souvent prise en charge par la sécurité sociale.

La chirurgie nasale est adaptée au problème sous-jacent. Si le septum, la paroi médiane du cartilage qui divise les côtés droit et gauche du nez est dévié, alors une septoplastie seule peut résoudre le problème. Cependant, lorsqu’une déviation septale est plus grave ou se produit près de certaines zones critiques du soutien nasal, une rhinoplastie est nécessaire pour assurer une respiration et une forme nasales correctes. La rhinoplastie (également appelée septorhinoplastie) cible la déformation du septum et renforce les zones respiratoires clés du nez avec des greffes de cartilage placées de manière stratégique.

Est-ce que je peux combiner mon opération fonctionnelle à une rhinoplastie esthétique ?

Les patients demandent souvent : « Pendant que vous y êtes, pouvez-vous apporter d’autres modifications à mon nez ?» La réponse est oui. Les demandes les plus courantes consistent à réduire la bosse nasale, à raffiner la pointe ou à corriger les asymétries. Ces modifications esthétiques, qui ne sont pas couvertes par une assurance, sont souvent associées à une rhinoplastie fonctionnelle, de sorte qu’il n’y a qu’une récupération.

Que devrais-je savoir sur la chirurgie nasale ?

La rhinoplastie est réalisée sous anesthésie générale. Une très petite incision est faite à la base du nez, ce qui n’est pas visible après la guérison de la peau. Cette incision est liée à des incisions à l’intérieur du nez, qui sont quasiment invisibles. Ces incisions permettent l’accès au cartilage et aux os du nez. Ensuite, les voies nasales sont améliorées et le remodelage nasal (si souhaité) est effectué par le biais d’ajustements méticuleux et minutieux de l’os et du cartilage.

Les patients demandent souvent : « Aurez-vous besoin de me casser le nez ?». La plupart des rhinoplasties laissent les os intacts. Auparavant, si des patients avaient subi un traumatisme important au nez, les os du nez sont parfois déplacés dans une position plus favorable pendant la chirurgie. Pour des raisons esthétiques, une bosse nasale osseuse peut être lissée pour donner un profil droit ou une courbe plus douce.

À quoi dois-je m’attendre pour la récupération ?

Vous devez vous attendre à prendre une semaine de repos. Pendant ce temps, le repos, la glace et un régime de nettoyage nasal sont recommandés. Bien que les analgésiques soient fournis, la plupart des gens n’en ont besoin que pendant quelques jours.

Pendant la récupération, il est difficile de respirer facilement par le nez car des attelles (feuilles de plastique minces pliables) sont placées à l’intérieur du nez pour maintenir le septum droit. Le gonflement atteint son maximum le troisième jour, puis diminue. Des ecchymoses sous les yeux peuvent parfois se produire. Au cours de la semaine suivant l’opération, vous porterez un petit plâtre sur le nez pour le protéger et réduire l’enflure.

Une semaine après l’opération, les attelles et le plâtre sont retirés au cabinet. Vous pouvez ensuite retourner au travail et reprendre l’exercice cardio, comme la marche ou la course. Vous devrez éviter les sports de contact pendant six semaines. Sinon, dans les deux semaines suivant la chirurgie, vous devriez reprendre vos activités et routines normales.