Tout savoir sur la chirurgie esthétique du nez !

de | 14 juillet 2020

En chirurgie esthétique, la rhinoplastie, est la correction chirurgicale du nez pour des raisons esthétiques. C’est l’intervention de chirurgie esthétique la plus demandée et la plus fréquente au monde. En conséquence, les patients, hommes et femmes, ont besoin de la même correction chirurgicale si leur dysmorphisme nasal leur cause, peut-être toujours, un malaise relationnel avec eux-mêmes et avec les autres qui est actuellement bien corrigé : En fait, la technique opératoire s’est tellement affinée au fil du temps qu’aujourd’hui les résultats esthétiques donnent lieu à une harmonisation décisive des traits sans altérer les caractéristiques anatomiques de l’individu.


Rhinoplastie : concept et déroulement


Il s’agit d’une chirurgie extrêmement précise et délicate, car elle est réalisée avec des instruments chirurgicaux très fins et de haute précision qui opèrent à l’intérieur du nez et donc absolument sans créer de cicatrices visibles à l’extérieur. En cas de troubles respiratoires, il est possible de corriger chirurgicalement la déviation de la cloison nasale ou l’hypertrophie des cornets au cours de la même opération de rhinoplastie esthétique : il est alors possible de réaliser une chirurgie esthétique harmonisante mais aussi fonctionnelle pour l’amélioration de la respiration nasale.
Le nez est un organe très complexe, composé de structures fixes avec une composante osseuse et de structures légèrement élastiques avec une composante cartilagineuse, muqueuse et cutanée qui peuvent être redimensionnées, correctement enlevées et lissées. Tout est ensuite réalisé selon le “projet” préopératoire convenu lors d’un examen spécialisé très précis, en respectant à la fois les exigences esthétiques du patient, et en tenant compte également des besoins techniques de l’opération en fonction de l’anatomie du nez spécifique à opérer et de ses défauts à corriger, sans négliger les conseils utiles du chirurgien plasticien et son bon goût esthétique.
Comme la structure nasale présente de nombreuses variations anatomiques, la correction de ses imperfections implique l’utilisation de différents types de procédures chirurgicales dans le cadre d’une stratégie chirurgicale “adaptée” au cas clinique spécifique.
L’opération est presque totalement indolore, mais elle doit être réalisée dans un bloc opératoire adapté, sous anesthésie, éventuellement avec une nuit d’hospitalisation après l’opération. Le patient devra porter un pansement rigide mais très petit et très léger sur l’arrière du nez afin de contenir le gonflement modeste mais possible après l’opération et cela n’empêchera pas le patient de quitter son domicile.
Après l’opération, les tissus se rétabliront dans la nouvelle situation anatomique et la personne pourra certainement se resocialiser rapidement car les cicatrices sont invisibles, puisqu’elle est pratiquée à l’intérieur du nez en passant par les voies naturelles représentées par les narines.
Il faudra cependant attendre trois mois avant que tous les tissus ne soient définitivement stabilisés, mais ce sont des nuances : déjà au moment du retrait du fin pansement contenant le produit à l’arrière du nez, qui est effectué lors du premier contrôle une semaine après l’opération, le résultat esthétique du changement requis sera déjà visible à 90-95 %, à la grande satisfaction du patient qui peut facilement reprendre une vie normale sans risque ni difficulté.
Les techniques et les possibilités chirurgicales se sont de plus en plus concentrées sur d’importantes variantes de choix esthétique, comme la correction de la pointe du nez aussi naturelle que possible, pour offrir aux patients le résultat esthétique requis à condition que l’opérateur soit un chirurgien plasticien spécialisé ayant une solide expérience, de la prudence et un bon goût esthétique. En fait, la capacité du chirurgien plasticien-esthétique dans cette chirurgie nasale spécifique représente un facteur très important pour le résultat.