Mini liposuccion, comment ça fonctionne ?

de | 5 mars 2020

La mini-liposuccion est une intervention de microchirurgie esthétique qui concerne différentes zones du corps. Contrairement à la liposuccion classique, la version Mini permet d’éliminer l’excès de graisse par des procédures moins invasives.

Mini liposuccion : caractéristiques de l’intervention

La mini-liposuccion est une intervention chirurgicale grâce à laquelle il est possible d’enlever l’excès de tissu adipeux, ce qui réduit considérablement tous les soucis qui affectent normalement les femmes et les hommes qui s’adressent à ce traitement.

La mini-liposuccion est pratiquée sous anesthésie locale, de sorte que le patient reste vigilant pendant l’intervention et que seule la zone touchée par l’enlèvement des coussinets adipeux est anesthésiée. En outre, les personnes qui subissent cette opération esthétique ne sont pas obligées de passer la nuit ou de quitter leur travail ou leur famille.

Les patients qui décident de retirer l’excès de graisse par mini-liposuccion ne ressentent pas les douleurs post-opératoires habituelles et peuvent reprendre leur vie en peu de temps.

La période d’abstention d’exercice physique ou sexuel ou de sport est également considérablement réduite par rapport à la procédure classique de liposuccion.

L’un des aspects les plus préoccupants pour les personnes qui souhaitent se faire retirer leurs coussinets adipeux est sans aucun doute les risques inhérents à l’opération elle-même. Dans le cas de la mini-liposuccion, les dangers typiques d’une liposuccion standard sont considérablement réduits grâce à l’utilisation de techniques moins invasives.

De plus, ceux qui décident de retirer l’excès de graisse par mini-liposuccion sont complètement protégés contre le risque de relâchement de la peau, un inconvénient inesthétique qui peut survenir lorsque du tissu adipeux abondant est retiré d’une zone, provoquant ce que l’on appelle le vidage de la peau.

Quelles sont les parties du corps ciblées par la mini liposuccion ?

L’excès de graisse localisé dans des zones particulières du corps peut être éliminé grâce à une alimentation adéquate et à une activité physique constante.

Cependant, il existe des dépôts graisseux plus résistants et plus difficiles à éliminer, auquel cas la solution idéale est une mini-liposuccion.

Cette opération peut toucher n’importe quelle zone du corps, mais en recueillant certaines données, il est possible de noter que les zones pour lesquelles l’opération d’ablation de la graisse est nécessaire sont : les hanches, les cuisses, les genoux, l’abdomen, la zone sous le menton, le cou, le dos, les pectoraux, les chevilles et les mollets.

L’opération de mini-liposuccion sert à éliminer l’excès de tissu adipeux mais ne pas à empêcher sa formation. En effet, si le patient mène une vie sédentaire et adopte un régime alimentaire incorrect, la graisse éliminée lors de l’opération revient se déposer à nouveau sous forme de coussinets disgracieux.

Mini liposuccion vs liposuccion : le pour et le contre

Les personnes qui subissent la mini-liposuccion ont la possibilité de voir leurs tissus adipeux diminuer sans avoir à supporter un long séjour et sans subir une anesthésie totale, une circonstance qui se produit lors d’une liposuccion classique.

Cependant, la quantité de tissu adipeux pouvant être aspirée avec cette procédure esthétique est assez limitée et est évaluée de temps en temps par le chirurgien, en tenant compte de l’état de santé de chaque patient.

Normalement, deux ou trois séances de mini-liposuccion sont nécessaires pour enlever toute la graisse nécessaire, contrairement à la procédure de liposuccion classique qui permet d’enlever les coussinets adipeux en une seule fois.