Lifting visage ou lifting cervico-facial : indications et principe

de | 22 octobre 2019

Quand il faut faire un lifting visage ?

Le lifting visage est une opération de chirurgie esthétique couramment pratiquée pour rajeunir le visage et lutter contre le vieillissement cutané.

Les signes de vieillissement commencent à être visibles à partir de l’âge de 40 ans.

Le lifting visage peut être envisagé à partir de cet âge. Il est recommandé de faire un lifting avant les 60 ans.

La majorité des patients subissent un lifting visage entre l’âge de 40 et 45 ans.

En quoi consiste un lifting cervico-facial ?

C’est la chirurgie esthétique du visage la plus fréquente. Le lifting cervico-facial permet d’éliminer les rides localisées entre les tempes et les bajoues ainsi que ceux au niveau du cou.

Le lifting cervico-facial se repose sur deux principaux actes chirurgicaux :

  • Remise en tension de la peau du visage après redressement.
  • Restauration des muscles afin de corriger le relâchement.

Quelles sont les choses qui nous vieillissent ?

Le vieillissement cutané est un processus naturel qui peut être catalysé et favorisé par plusieurs facteurs :

  • Le manque de sommeil : le manque de sommeil nuit à la qualité de la peau, essentiellement l’épiderme qui se régénère pendant les heures de repos. Il est ainsi recommandé de dormir suffisamment pour avoir une bonne mine.
  • La déshydratation : le manque d’eau favorise l’apparition des rides et des poches sous les yeux. Il est conseillé de boire suffisamment de l’eau et d’appliquer des crèmes hydratantes.
  • Le soleil : l’exposition au soleil doit se faire d’une façon modérée, car il peut causer des brûlures cutanées voire des mélanomes. Il faut se protéger des rayons du soleil pour préserver l’éclat de la jeunesse.
  • Le tabac : c’est un facteur important dans l’accélération du processus du vieillissement. Les produits chimiques composant la cigarette altèrent les fibres de collagène et de kératine.
  • Le stress : il dégrade le métabolisme cellulaire, et favorise la production des radicaux libres qui altèrent la production d’élastine et de collagène.
  • L’alcool : il engendre la déshydratation de la peau et le dessèchement de l’épiderme. L’alcool minimise aussi la quantité de l’oxygène et de la vitamine C.
  • La pollution : elle abîme les fibres élastiques de la peau altérant ainsi sa souplesse et son élasticité.
  • Le maquillage : dormir avec le maquillage est la chose la plus grave que vous pouvez faire pour votre peau, parce qu’il se mélange avec le film hydrolipidique produisant ainsi des toxines. Il est recommandé de se démaquiller quotidiennement.
  • La sédentarité : le manque d’activité physique favorise l’épaississement de l’épiderme tandis que le sport déclenche la production des cytokines, jouant un rôle important dans la circulation sanguine et la communication entre les cellules favorisant ainsi le rajeunissement.

Demander un avis médical personnalisé