Chirurgie esthétique des seins: où s’arrêtera le progrès?

de | 27 janvier 2018

Symbole de féminité et de beauté, les seins sont une composante majeure de l’identité sexuelle féminine. Ainsi, les femmes en quête d’épanouissement se tournent de plus en plus vers la chirurgie esthétique pour donner un meilleur aspect à leur poitrine. Au grand bonheur des patientes, divers types d’intervention esthétique existent, permettant de modifier aussi bien la taille que l’aspect de la poitrine. On en fait un bref tour d’horizon.
chirurgie esthetique seins

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire par implant ?

L’augmentation mammaire est l’intervention qui vise à augmenter le volume des seins en y insérant des prothèses. Celles-ci peuvent être rondes ou de forme anatomique (en goutte d’eau) et sont souvent à base de silicone. Les implants à base de sérum physiologique ou d’hydrogel sont des alternatives plus naturelles, plus sûres (en cas de fuite) mais aussi plus fragiles que le silicone.

Critères de choix de l’implant mammaire:

  • la forme: les prothèses de forme ronde sont très prisées en Amérique. Elles offrent un aspect bombé et un volume plus apparent. Les Françaises quant à elles optent plutôt pour les implants anatomiques (en forme de poire) qui reproduisent plus fidèlement la forme naturelle du sein.
  • le contenu: La plupart des prothèses utilisées sont à base de gel de silicone. Cette substance reproduit la consistance et le toucher naturels du sein. D’autres solutions aqueuses, comme le sérum physiologique ou l’hydrogel peuvent être envisagées. Parce que naturelles, elles ne sont d’aucun danger pour l’organisme.
  • la taille: elle varie selon les préférences de la patiente et oscille souvent entre les bonnets D et E.

L’augmentation mammaire sans implants ou lipofilling

Toujours dans le but d’augmenter le volume mammaire, il est possible de recourir au lipofilling. C’est une intervention qui consiste à prélever des tissus adipeux indésirables (dans les cuisses par exemple), pour les injecter ensuite dans les seins. Cette technique se distingue en outre par son innocuité, puisque aucune substance étrangère n’entre en contact avec l’organisme.
Par ailleurs, le recours à l’injection d’acide hyaluronique peut également être envisagé. Jusque-là réservé à l’esthétique du visage, ce produit est administré sous forme d’injections renouvelables tous les ans. Outre son rendu naturel, il offre aux patientes la possibilité de le retirer sans aucune contrainte.

La réduction mammaire

Cette intervention diminue le volume des seins « généreux ». En effet, le poids et la taille excessifs de la poitrine sont souvent associés à des problèmes de dos, en plus de la gêne esthétique qu’ils engendrent. L’intervention corrige également le relâchement de la peau des seins.

Lifing et autres soins esthétiques des seins

  • Le changement de prothèses: il concerne les femmes ayant déjà reçu un implant mammaire. En effet, l’usure des prothèses intervient 10 à 15 ans après leur pose et nécessite dès lors un remplacement. Les patientes désirant un implant de taille différente peuvent également opter pour un changement de prothèses.
  • Lifting des seins : c’est une intervention chirurgicale permettant de remédier à la “ptôse mammaire” en corrigeant l’aspect des seins tombants.

 

La réduction mammaire chez les hommes ou gynécomastie

La réduction de la poitrine ne concerne pas seulement les femmes. Les patients de sexe masculin peuvent en effet solliciter une gynécomastie. Le terme désigne à la fois le développement excessif des glandes mammaires masculines (qui peut être conjugué à une surcharge de graisses au niveau de la poitrine), et l’intervention chirurgicale qui y remédie. L’intervention associe souvent une liposuccion et une extraction de la glande excédentaire par incision.

Si les progrès réalisés par les recherches sur la chirurgie esthétique des seins sont indéniables, quelques femmes hésitent encore à franchir le pas et se contentent d’astuces de grand-mère (éviter le soleil, se tenir en posture droite ou encore passer un jet d’eau glacée sur la poitrine).